Grande Découverte
>>
Accueil
>
Pédestre
>
Grande Découverte
Saint-Claude

Grande Découverte

Géologie
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Une randonnée qui combine une marche plutôt sportive, des points de vue impressionnants et un accès à la Rivière Rouge, connue pour ses eaux fraîches.


Les 15 patrimoines à découvrir

  • Flore

    Eucalyptus

    De la famille des Myrtacées, les eucalyptus ont été initialement importés d'Australie. Ils aiment les sols acides et humides.
    L'écorce des eucalyptus s'exfolie (se détache) en plaques et ces arbres exsudent une gomme résineuse rouge quand ils sont blessés.

  • Flore

    Cyprès

    Le cyprès est un arbre appartenant à la famille des Cupressacées. C'est une espèce ornementale, introduite en Guadeloupe.
    Il est facilement reconnaissable à son odeur.

  • Flore

    Mahogany Grandes Feuilles

    Le Mahogany Grandes Feuilles (Swietennia macrophylla) appartient à la famille des Meliacées. C'est un arbre vivace à grand fût cylindrique droit. Il a de petites fleurs vert jaunâtre.
    Cette essence a été introduite dans l'objectif de produire du bois, très prisé en ébénisterie pour sa dureté et ses couleurs. Cela a conduit à sa surexploitation dans son aire d'origine. Il est maintenant inscrit à l'annexe II des espèces menacées (convention de Washington).

  • Flore

    Pin Caraïbe

    Le Pin Caraïbe (Pinus caribeae) appartient à la famille des Pinacées. Il a été introduit pour l'exploitation de son bois ; cette espèce est maintenant considérée comme invasive en Guadeloupe.
    L'écorce du Pin Caraïbe est brun rougeâtre, profondément fissurée. L'écorce interne est elle très résineuse. Sa cime est mince, arrondie à pyramidale.

  • Flore

    Laurier montagne

    De la famille des Podocarpacées, le Laurier montagne (Podocarpus coriaceus) est aussi appelé "Bois rose" en Guadeloupe.

    Proche des conifères, le Laurier montagne est un arbre moyen, aux feuilles coriaces vert sombre sur le dessus, semblables à celles du laurier rose. Ses graines brunâtres sur des réceptacles rouges attirent l'attention. Son écorce est fine. Cette espèce fleurit principalement en décembre / janvier, avec des fleurs discrètes.

  • Flore

    "Bois bandé"

    Richeria grandis, de la famille des Euphorbiacées, est une essence de grande taille reconnaissable à ses feuilles coriaces et à son écorce brun rougeâtre. Ses fruits sont très caractéristiques : ils forment de petites capsules ayant l'aspect de raisins verts et qui s'agglutinent en grand nombre sur les branches.
    Appelé aussi "bois-bandé", il est malheureusement trop souvent victime de prélèvements abusifs ; son écorce étant réputée pour ses propriétés aphrodisiaques. Son bois était aussi utilisé pour la construction de charpentes et en menuiserie.

  • Faune

    Organiste Louis d'Or

    L'Organiste Louis d'Or (Euphonia musica) est aussi appelé "Douvan nwèl" en créole.
    Sa calotte et sa nuque sont bleu vif, ses joues d'un bleu-vert plus sombre. Son front et son menton sont jaune vif. Le dessus de l'oiseau est vert olive et le dessous vert-jaune.
    C'est un oiseau nicheur sédentaire peu commun en Guadeloupe, où il vit en forêt humide à moyenne altitude. Il est inscrit sur la liste rouge mondiale de l'UICN, ainsi que sur celle des oiseaux nicheurs de Guadeloupe.

  • Faune

    "Coucou Manioc"

    Le Coulicou masqué (Coccyssus minor) est aussi appelé "Coucou Manioc" en créole. Il est reconnaissable à son bandeau noir sur l'oeil, à sa longue queue étagée et à son bec incurvé vers le bas. Il mesure de 28 à 31 cm.

  • Faune

    "Toto bois"

    Seule espèce d'oiseau endémique, le Pic de la Guadeloupe mesure entre 26 et 28 cm. Il a un bec fin et long. Le mâle a un bec plus long que la tête contrairement à la femelle. Son plumage est de couleur noire, gorge et ventre rouge sang, dos noir bleuté.
    On peut l'observer assez fréquemment sur des troncs d'arbre, qu'il martèle de son bec puissant (d'où son nom créole de "Toto bwa"). Il se déplace sur de courtes distances en glissades ondulées.
    Le Pic de la Guadeloupe est classé dans la liste des espèces menacées.

  • Point de vue

    Crête et sommet

    Les crêtes et le sommet de la Grande Découverte offrent de beaux points de vue vers le sud (Nez Cassé, Soufrière) et le sud-ouest (Saint-Claude, "Papaye", Baillif et Basse-Terre).

  • Flore

    Clusia mangle

    Le Clusia mangle appartient à la famille des Clusiacées. Il est endémique des Petites Antilles, où on le retrouve au-dessus de 800 mètres d'altitude, là où le vent est souvent violent et l'humidité permanente.
    C'est un arbrisseau aux feuilles coriaces, charnues et luisantes. Les fruits sont semblables à de grosses olives jaunes-verdâtres de 1 à 2 cm.

  • Géologie

    Morne du Col

    En se tournant vers le sud, point de vue sur la Grande Faille de la Soufrière et le Morne Amic. Ce site se trouve dans une caldéra formée en phase éruptive du volcan : le Camp Maréchal.
    Vers le nord-est, vue sur la Montagne de la Capesterre.

  • Point de vue

    Le Nez Cassé

    Point de vue sur le Nez Cassé, sommet situé à l'ouest de la Soufrière.

  • Flore

    Palétuvier jaune

    Le Palétuvier jaune (Symphonia globulifera), avec ses racines en échasse, fait un peu penser au Palétuvier rouge que l'on trouve en mangrove.
    Le latex qui en écoule est appelé "résine de Manil" ; il a été utilisé par les Amérindiens pour le calfeutrage de leurs embarcations.

  • Flore

    "Bwa rouj carapate"

    Le Bois Rouge Carapate (Amanoa caribeae) appartient à la famille des Euphorbiacées. Cette espèce est endémique des Petites Antilles.
    C'est un grand arbre au tronc droit avec des contreforts selon le terrain. Son écorce rougeâtre et les radicelles de la même couleur à la base de son tronc sont le signe distinctif de l'espèce. Ses feuilles sont entières, alternées et pointues. Ses fleurs forment de petites grappes.
    Le bois très dur du Bois rouge Carapate était utilisé pour la construction des charpentes ou en menuiserie.


Description

Balisage randonnée : jaune.

Prendre la trace qui monte à gauche du panneau d'indication. Le sentier démarre par une montée régulière parmi les grands arbres de la forêt humide. Traverser la ravine Madame François. Au croisement prendre à droite. Traverser la ravine pour la seconde fois. Continuer sur le même chemin. A la prochaine intersection, aller tout droit en direction de "Grande Découverte par la Vigie" (le sentier qui part à droite mène lui aux Bains Chauds du Matouba). Tourner à gauche en direction de "Grande Découverte par la Vigie", "Sarcelle" et "Merwart". La montée se fait plus raide et le sentier plus étroit. Au croisement suivant, vous êtes à la Vigie : tourner alors à droite en direction de "Grande Découverte", puis "Soufrière par Carmichäel". Le sentier parcourt la crête et arrive au sommet de la Grande Découverte, offrant de très beaux points de vue.  La descente commence raide, avec une vue sur la trace Carmichäel en face. A la bifurcation, prendre à droite en direction de "Matouba". Le sentier se fait rocailleux. Poursuivre et rentrer jusqu'au parking de départ.
NB : le bassin de Rivière Rouge a été touché par la tempête Fiona en septembre 2022 ; vigilance sur site.

  • Départ : Maison forestière de Matouba, Saint-Claude
  • Arrivée : Maison forestière de Matouba, Saint-Claude
  • Communes traversées : Saint-Claude et Capesterre-Belle-Eau

Profil altimétrique


Recommandations

Travaux réalisés par l’ONF octobre/novembre 2022.
---
En milieu naturel, la prudence et la vigilance doivent être multipliées, d'autant que la Guadeloupe est soumise à des risques naturels. Adopter un comportement responsable est indispensable pour que la randonnée reste un plaisir !

Se conformer aux informations relatives à la qualité des eaux de baignade affichées sur place par l'Agence régionale de Santé.
Attention : parking et baignade non surveillés.

En coeur de parc
Le Parc national est un territoire naturel, ouvert à tous, mais soumis à une réglementation qu’il est utile de connaître pour préparer son séjour

Lieux de renseignement

Siège du Parc national de la Guadeloupe

Montéran, 97120 Saint-Claude

http://www.guadeloupe-parcnational.fr/fr/des-decouvertes/ou-sinformer/siege-de-saint-claudeinfo@randoguadeloupe.gp0590 41 55 55

Horaires d'ouverture au public de l'accueil et de la boutique :

  • Lundi, mardi et jeudi : de 8h00 à 12h30 et de 14h00 à 17h00
  • Mercredi : de 8h00 à 13h00
  • Vendredi : de 8h00 à 12h30.

Services : point d'accueil, boutique, toilettes, parking gratuit. Bâtiment accessible aux personnes à mobilité réduite.
Localisation GPS : Lat: 16,01634 N - Lng: 61,70753 W.

En savoir plus

Sylvathèque ONF

"Blanchet" - RD9, 97113 Gourbeyre

http://www.onf.fr/guadeloupe/onf_guadeloupe/loisirs/sylvatheque/@@index.html05 90 81 37 57

La Sylvathèque offre de nombreuses possibilités :

  • centre de documentation
  • exposition permanente
  • expositions temporaires
  • salle de formation
  • randonnées pédagogiques proposées par des professionnels de la forêt.

Horaires d'ouverture :
Du lundi au vendredi : 7h00 - 14h00.

Localisation GPS : Lat: 15,990734 N - Lng: 61,709914 W.

En savoir plus

Accès routiers et parkings

Localisation GPS du point de départ : Lat : 16,04668 N - Long : 61,69177 W.
---
Dans le bourg de Saint-Claude, passer La Poste et prendre ensuite sur la gauche Av. du Maréchal Foch, puis passer devant le Pavillon du Tourisme et l'Hôtel de ville. Au stop devant l'église, tourner à droite sur la route RN3 qui monte vers Matouba. Passer trois ponts, puis l'aire de pique-nique de la Rivière Rouge. Continuer ensuite jusqu'au sommet de la côte. Un panneau indiquant le sentier d'interprétation de Matouba signale le parking en bord de route sur la droite, devant la Maison Forestière (ONF).

Stationnement :

Maison forestière de Matouba

Source


Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :