Boucle Galion / Armistice
>>
Accueil
>
Pédestre
>
Boucle Galion / Armistice
Saint-Claude

Boucle Galion / Armistice

Géologie
Rivière et cascade
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Un itinéraire sportif, qui passe par la Chute du Galion pour aller jusqu'à la Citerne, en empruntant la trace de l'Armistice.


Les 17 patrimoines à découvrir
Flore

Figuier

Le Figuier (Ficus Citrifolia) appartient à la famille des Monacées. C'est un arbre particulier : il peut en effet pousser sur les autres arbres ; dans ce cas, il est épiphyte. Ses racines aériennes se développent, poussent vers le bas et grossissent au fur et à mesure que l'arbre grandit. Le figuier peut étouffer un arbre sur lequel il pousse, jusqu'à le tuer.
Les figuiers peuvent aussi pousser au sol, ou sur des constructions.

lire la suite
Flore

Acomat boucan

L'Acomat boucan (Sloanea caribaea) appartient à la famille des Elaeocarpacées. C'est un très grand arbre, pouvant atteindre jusqu'à 40 mètres de hauteur. C'est le plus spectaculaire des Sloanea. Son tronc est nu, à contreforts très importants. Son écorce est brun-rougeâtre se desquamant (perte de lamelles fines d'écorce) pour les vieux arbres.
Les gens qui fréquentaient la forêt utilisaient autrefois ses énormes contreforts pour abriter leur feu et faire boucaner la viande. Aujourd'hui nous savons que les feux entre les racines ne sont pas bons pour la vie des arbres.

lire la suite
Zone de détente

Les Bains Jaunes

En plein coeur de la forêt du même nom, ce site a toujours été fréquenté. La première habitation fut l'ajoupa des indiens Igneris, puis la mouina des indiens Caraïbes. Beaucoup plus tard, il constitua une halte sur le chemin de la Soufrière. A la fin du XIXè siècle, les militaires de Saint-Claude y avaient édifié une maison de convalescence ainsi qu'un champ de tir. Vers 1910, le célèbre Club des Montagnards installe un abri précaire et plus tard, en 1947, l'association Renaissance construit un refuge pour les randonneurs et les baigneurs. Cette construction devient la Maison du Volcan, aujourd'hui fermée.
C'est aux soldats d'infanterie de Marine, envoyés aux Bains Jaunes pour "s'acclimater", que l'on doit la construction en 1887 du bassin en pierre, encore en place aujourd'hui.

lire la suite
Histoire

Le Pas du Roy

"Rappelons que nous devons l'actuel sentier des Pas du Roy au chef de bataillon Legot. Il remplaçait le chemin tracé, au mois de janvier 1885, par M.Rollin, pour conduire à la Soufrière le Comte et la Comtesse de Bardy." Gérard Werter, "Coureur des Bois".

lire la suite
Faune

Le chant des grenouilles

On recense deux espèces endémiques de la Basse-Terre : l'Hylode de Barlagne et l'Hylode de Pinchon, dont on peut entendre le chant sur le Pas du Roy. Elles mesurent toutes les deux 2 à 3 centimètres et sont de couleur foncée.
Mais l'espèce la plus commune en Guadeloupe est l'Hylode de Martinique.

lire la suite
Flore

Palétuvier jaune

Le Palétuvier jaune (Symphonia globulifera) appartient à la famille des Clusiacées. C'est un arbre de la forêt dense humide et/ou marécageuse. Mesurant de 25 à 30 mètres, il a des racines échasses et un tronc à latex jaunâtre. Ses fleurs ont des pétales rouge vif, ses fruits ressemblent à la noix de muscade, ovales et jaunes à maturité.
Son bois était utilisé pour les charpentes des maisons et sa résine pour les bateaux.

lire la suite
Point de vue

vue sur la Soufrière

Point de vue sur la Soufrière, entre la cîme des arbres.

lire la suite
Cascade / Rivière

La Chute du Galion

Creusée dans la lave, la Chute du Galion se jette sur 40 mètres de hauteur.
La source du Galion est chauffée par le volcan (d'où la couleur orangée causée par le soufre), mais arrivée à la Chute, elle retrouve une température normale.

lire la suite
Histoire

La trace de l'Armistice

Cette trace doit son nom aux marcheurs du Club des Montagnards. Ils l'ont pratiquée pour la première fois un 11 novembre (1953), jour de célébration de l'armistice marquant la fin des combats de la Première Guerre mondiale en 1918.

lire la suite
Flore

Laurier montagne

Le Laurier montagne (Podocarpus coriaceus) est aussi appelé "Bois rose". Il appartient à la famille des Podocarpacées. Proche des conifères, le laurier montagne est un arbre moyen, 10 à 16 mètres de hauteur. Ses feuilles sont coriaces, semblables à celles du laurier rose, vert sombre sur le dessus. Elles mesurent de 6 à 15 cm et sont pratiquement sans pétiole. Les fleurs du Laurier montagne sont discrètes et ses graines, brunâtres, sur des réceptacles rouges attirent l'attention. Son écorce est fine. Cette espèce antillaise fleurit principalement en décembre / janvier.

lire la suite
Point de vue

Vue sur la Chute du Galion

Trouée dans la végétation permettant un point de vue imprenable sur la Chute du Galion.

lire la suite
Flore

Clusia mangle

Le Clusia mangle est endémique de la Guadeloupe. Il y est présent au-dessus de 800 m d'altitude, où le vent est souvent violent et l'humidité permanente. C'est un arbrisseau aux feuilles coriaces, charnues et luisantes. Ses fruits sont eux semblables à de grosses olives jaunes.

lire la suite
Point de vue

Débouché de l'Armistice ...

Point de vue vers la Soufrière et le Nez Cassé au débouché de la forêt d'altitude, avant l'arrivée au sommet de la Citerne.

lire la suite
Point de vue

Point de vue vers le Grand Etang

En contournant les antennes relais sur quelques mètres en direction de la ligne haute tension, point de vue vers le Grand Etang en contrebas (sud-est).

lire la suite
Flore

"Fuschia montagne"

De la famille des Melastomatacées, le Fuschia montagne (Charianthus alpinus) est endémique des Petites Antilles. Il mesure de 1 à 2 mètres de hauteur. Ses feuilles ont 5 nervures basales ; elles sont remarquables avec leurs fleurs fuschia qui attirent notamment les colibris.

lire la suite
Point de vue

Vue sur la Soufrière

Depuis l'ancien parking de la Savane à Mulets, vue sur la Soufrière (au nord) et par temps très clair sur Les Saintes (au sud).

lire la suite
Point de vue

Point de vue sur Baillif

Point de vue sur Baillif (vers l'ouest) et sur le Piton Tarade (au nord-ouest).

lire la suite

Description

Balisage randonnée : jaune.

Depuis le parking des Bains Jaunes, prendre le sentier pavé (Le Pas du Roy).

A l'intersection, laisser l'accès à la Soufrière sur la gauche et prendre à droite en direction de la Chute du Galion. Continuer tout droit sur le chemin qui croise plusieurs ravines.

Arriver à la rivière du Galion, la traverser et retrouver le chemin sur l'autre rive.

Possibilité de prendre à gauche pour aller jusqu'au pied de la chute ; s'aider alors des cordes sur les derniers mètres pour gravir la roche. Revenir ensuite au croisement précédent.

Sinon (ou ensuite) au croisement, suivre les panneaux indiquant la "Citerne par L'Armistice" en allant tout droit. Prendre le sentier qui monte. Profiter du point de vue sur la Chute, puis continuer la montée raide, dans la boue et les racines.

Arriver sur le dôme, rester sur le sentier et contourner la Citerne par la droite. Après avoir profité de la vue (par temps clair), prendre la direction de la Savane à Mulets via la route bétonnée.

A la Savane à Mulets, descendre la route sur 200 mètres environ, puis prendre à gauche en direction du Pas du Roy, jusqu'aux Bains Jaunes.

Il ne reste plus qu'à rejoindre le bassin d'eau chaude au niveau du parking pour une pause relaxante !

NB : n'hésitez pas à contacter guides et accompagnateurs, dont certains sont spécialement recommandés par le Parc national à travers la marque "Esprit Parc national". Pour cet itinéraire, voir : "Randonnée à la découverte de la Citerne par la trace de l’Armistice".

Départ : Bains Jaunes, Saint-Claude
Arrivée : Bains Jaunes, Saint-Claude
Communes traversées : Saint-Claude, Gourbeyre, Trois-Rivieres, Capesterre-Belle-Eau

Profil altimétrique


Recommandations

En milieu naturel, la prudence et la vigilance doivent être multipliées, d'autant que la Guadeloupe est soumise à des risques naturels. Adopter un comportement responsable est indispensable pour que la randonnée reste un plaisir !

Se conformer aux informations relatives à la qualité des eaux de baignade affichées sur place (Bains Jaunes) par l'Agence régionale de Santé.
Attention : parking et baignade non surveillés.

En coeur de parc
Le Parc national est un territoire naturel, ouvert à tous, mais soumis à une réglementation qu’il est utile de connaître pour préparer son séjour

Lieux de renseignement

Siège du Parc national de la Guadeloupe

Montéran, 97120 Saint-Claude

http://www.guadeloupe-parcnational.fr/fr/des-decouvertes/ou-sinformer/siege-de-saint-claude

info@randoguadeloupe.gp

0590 41 55 55

Horaires d'ouverture au public de l'accueil et de la boutique :

  • Lundi, mardi et jeudi : de 8h00 à 12h30 et de 14h00 à 17h00
  • Mercredi : de 8h00 à 13h00
  • Vendredi : de 8h00 à 12h30.

Services : point d'accueil, boutique, toilettes, parking gratuit. Bâtiment accessible aux personnes à mobilité réduite.
Localisation GPS : Lat: 16,01634 N - Lng: 61,70753 W.

En savoir plus

Accès routiers et parkings

Localisation GPS du point de départ : Lat : 16,03459 N - Long : 61,6701 W.

Traverser le Bourg de Saint-Claude en passant devant La Poste et l'Université. Continuer en montant sur la route RD11, passer l'aire de pique-nique de Beau Soleil. Poursuivre jusqu'au bout de la route et se garer au parking des Bains Jaunes, sur les emplacements prévus pour les véhicules. (Le parking de la Savane à Mulets et la route qui y accède sont fermés à la circulation en raison de risques d'éboulements).

Stationnement :

Parking des Bains Jaunes, Saint-Claude

Source


Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :